New Don't let your company become a COVID-19 cluster!

NAO® SAFE

Discover NAO® SAFE.

More info

Tout ce que vous avez voulu savoir sur la géolocalisation indoor sans jamais avoir osé le demander.

Qu’on le nomme indoor localization system, ou indoor positioning system (IPS) ou encore real-time location system (RTLS) Un système de géolocalisation indoor,apporte les mêmes services qu’un système GPS en milieu extérieur, mais avec beaucoup plus de précision. En revanche, les technologies utilisées ne sont pas identiques. Cet article vous donnera toutes les informations sur ces technologies porteuses d’avenir. 

Qu'est ce que la géolocalisation indoor ?

Les systèmes GPS en extérieur reçoivent des signaux transmis par les satellites. Cependant ces signaux sont dégradés ou parfois bloqués par les matériaux des bâtiments et les récepteurs ne peuvent pas  capter ces signaux à l’intérieur des bâtiments pour déterminer précisément l’étage et  leur position sur cet étage.

C’est en ce sens que des solutions de géolocalisation indoor ont vu le jour au milieu des années 2000. Depuis l’avènement des solutions de localisation en intérieur, les usages se sont multipliés. Il ne s’agit plus uniquement de faciliter la navigation d’un individu sur un site fermé, gérer et optimiser des flux tout autant :

  • de générer des datas dans le cadre de l’optimisation de process industriels, 
  • d’optimiser le temps  du personnel soignant en milieu hospitalier, dédié aux patients
  • d’optimiser le parcours patients et la gestion des équipements médicaux dans les établissement de santé
  • d’améliorer la gestion des flux et l’expérience client notamment pour le tourisme, 
  • d’optimiser la gestion de l’espace et d’améliorer l’expérience collaborateur dans un cadre de flex office. 
  • de simplifier le retour au travail dans le cadre de règles sanitaires strictes, 
  • d’assurer la sécurité des travailleurs isolés et des personnes sur site, contribuer à gérer les situation d’urgence

l'ips comment ca marche ?

Quel que ce soit l’usage, ces systèmes de géolocalisation indoor ont leur propre infrastructure. Ils fonctionnent autour de 3 technologies : un système émetteur, un système récepteur, une plateforme d’analyse des données de position.

Un système émetteur peut prendre différentes formes. Il s’agit le plus souvent soit de :

  • balises installées dans le bâtiment sous forme de petits boîtiers autonomes ou intégrés dans des équipements comme l’éclairage, des équipements multi capteurs ou des points d’accès wifi.. Ces balises émettent un signal qui sera reçu par le récepteur qui sera le plus souvent un smartphone   
  • tags attachés à un objet ou une personne qui émettent un signal qui seront  écoutés par des antennes installées dans le bâtiment ou sur le campus

La densité de balises émettrices  à installer est déterminée en fonction du cas d ‘usage (besoin) et de l ‘environnement dans lequel le service doit être déployé. La densité de  TAGS est définie par le nombre d’objets à suivre ou de personnes à équiper. 

 

Les systèmes récepteurs sont pour la plupart du temps :

  • des smartphones à l’aide d’une application mobile dédiée  qui embarquera un petit logiciel (SDK),  pourront calculer de manière autonome leur position.
  • des antennes installées dans le bâtiments qui écoutent les signaux émis  par les tags

Les plateformes de gestion et d’analyse des données de position sont la clé de voûte d’un système de localisation précis et fiable . Les sociétés proposant des services de géolocalisation indoor développent souvent leur propre plateforme, proposant ainsi des fonctionnalités de gestion et d’analyse variées. Parmi ces fonctionnalités, on retrouve :

  • La navigation pour aider l’utilisateur à naviguer sur un site, partager sa position avec une autre personne ou optimiser son parcours.
  • le geofencing pour permettre à l’utilisateur de recevoir des informations lorsqu’il se situe dans une zone spécifique ou pour déclencher des alertes en entrée ou sortie de zone
  • la détection de proximité pour aider l’utilisateur à interagir avec son environnement immédiat
  • L’accès aux données de localisation indoor, pour analyser des flux, des comportements; des temps moyens sur une zone, des taux d’occupation d’espace etc.

Localisation indoor : 4 technologies pour calculer la position d'un individu, d'un bien, ou d'un materiel de travail

Le systèmes de positionnement peuvent être catégorisés en 4 typologies de technologie :

Logiciel de calcul de la localisation par détection de proximité . 

La balise envoie un signal radio  à un récepteur. Le récepteur,  estime alors la distance du récepteur par rapport à l’émetteur en fonction de l’intensité du signal reçu(RSS).

Logiciel de calcul de positionnement par trilatération

Un signal est envoyé par les émetteurs. Le récepteur reçoit plusieurs signaux provenant de plusieurs émetteurs leur permettant d’estimer la distance entre le récepteur et chaque émetteur. En utilisant trois distances, la trilatération peut localiser un emplacement précis. Chaque émetteur est au centre d’un cercle et à leur intersection se trouve la position du récepteur. À mesure que la position du récepteur se déplace, le rayon de chaque cercle change également. Cette technologie peut être complétée (ou hybridée) avec d’autres technologies pour améliorer la performance et réduire la densité d’émetteur nécessaires. Pour la localisation sur smartphone par exemple, les données fournies notamment par les capteurs de mouvement disponibles sur certains smartphones (accéléromètre, gyromètre, boussole), peuvent être prises en compte pour le calcul de la position de l’appareil en mouvement.

Calcul de positionnement par mouvement

La  technologie de localisation par trilatération peut être complétée (ou hybridée) avec d’autres technologies pour améliorer la performance et réduire la densité d’émetteur nécessaires. Pour la localisation sur smartphone par exemple, les données fournies notamment par les capteurs de mouvement disponibles sur certains smartphones (accéléromètre, gyromètre, boussole), peuvent être prises en compte pour le calcul de la position de l’appareil en mouvement.

Les technologies radio les plus utilisées sont les technologies sans fil : Le Bluetooth Low Energy (BLE), les signaux wifi peuvent être utilisés ainsi que les signaux Ultra Large Bande (ULB ou UWB)  ( La radio-identification ou RFID est utilisée quant à elle pour la micro-localisation ou detection de proximité. La balise  Bluetooth (couramment appelé Beacon) est aujourd’hui largement utilisée. La très large diffusion de la technologie BLE a permis de rendre cette technologie très compétitive  Ces boitiers sont souvent  installés dans des points stratégiques du bâtiment. 

La suite NAO®, la solution ultime de géolocalisation indoor tout-en-un proposée par Pole Star.

Au sein de la suite NAO®, la plateforme NAO® Cloud est une plateforme développée “in-house” par Pole Star. Elle est la porte d’entrée unique donnant un accès à l’ensemble des services et outils, permettant la création d’un nouveau projet, sa mise en œuvre, sa supervision, sa maintenance et son évolution. Elle donne accès à l’ensemble des composants de la suite NAO : balises BLE (NAO BlueSpot), SDK (NAO SDK), importation de cartographie indoor (NAO® Map) et RTLS (NAO® Track). Elle est également la porte d’accès aux données de localisation grâce à  la visualisation de ces données via des dashboard ou via des API pour intégration dans des systèmes tiers. 

La particularité de la suite NAO® est de proposer un accès facile et unique à tous les produits et services de localisation en intérieur. Que vous soyez spécialiste ou novice de technologies de géolocalisation indoor, qu’il s’agisse d’un seul ou plusieurs sites, la plateforme NAO® Cloud vous permet de paramétrer tous vos logiciels et de gérer et superviser de manière rapide et transparente vos solutions de positionnement en intérieur.